Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

Homélie

Article publié le jeudi 13 mai 2021 par Jean-Baptiste

Homélie du dimanche 09/05 2021 (résumé par Madalina Muresan)

Nous avons récemment fêté la Résurrection qui remet en question toutes les données de la vie, car le Christ dit que nous ressusciterons tous. Jésus réalise cela, il dénie la réalité de la mort, il ressuscite à Pâques. C’est la vie éternelle qui resurgit à ce moment-là. Mourir c’est renaître à la vie, c’est quitter le chemin qui nous sépare de Dieu. Tous ceux qui sont morts dans la chair sont ressuscités en Christ. C’est pourquoi, si nous vivons dans la chronologie de notre vie terrestre, nous restons prisonniers dans un cycle fermé. Le corps du ressuscité est l’Eglise et le but de chaque chrétien est d’acquérir à la vie éternelle. L’effort de la créature est de recevoir la force du Créateur. A ce moment-là, les limites du temps et de la chair n’ont plus d’emprise sur nous. La Résurrection c’est l’explosion de toute la réalité, nous retrouvons une toute autre réalité, celle du Christ.
Cette vie éternelle est en nous, dans notre for intérieur et dans notre conscience. Nous avons une vie terrestre liée à la chair, mais nous aspirons tous à l’éternité. C’est pourquoi, une Eglise est le Temple du Corps du Christ. Thomas ne reconnait pas ce phénomène, lorsque Christ lui est apparu, il a voulu toucher ses plaies. Christ réapparait le huitième jour, non dans son propre corps, mais dans le corps de l’Eglise. Le huitième jour de la semaine est le jour de l’Eternité. Le dimanche, la temporalité sort de ses limites et entre dans l’Eternité. Nous avons l’opportunité de voir le Christ en nous rendant chaque dimanche à l’Eglise. Le Christ ressuscité représente à la fois un corps, une âme et un esprit. Nous sommes proches de ses plaies, de son Incarnation, par le corps du Christ nous entrons dans l’Eternité. Après la Pâques, l’esprit doit animer la créature pour retrouver le salut. Nous entrons dans le temple du Royaume de Dieu. La richesse véritable est de participer à l’Eternité lors de ces fêtes, ce qui nous permet de retrouver l’équilibre et l’harmonie. Nous devons éviter de passer à côté de l’essentiel ou de nous mettre en opposition par rapport à cette paix.
Dans cette période, nous commémorons tous les morts dans la chair, nous faisons mémoire de tous les morts. Aujourd’hui, nous prierons pour nos morts, nous nous rendrons ensemble au cimetière.

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2021 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés