Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

La Résurrection

Article publié le dimanche 12 avril 2020 par Jean-Baptiste
Mis à jour le lundi 13 avril 2020

Nous entrons progressivement dans la semaine Sainte tandis que d’autres ont déjà vu la Lumière de la Résurrection. Mais qu’est-ce-à dire finalement ? Ou plutôt de constater que l’"unité" parmi les hommes est impossible. Le Christ n’a pas fait l’unité par sa vie sur terre, au contraire en témoignant de l’unité, Il a été crucifié.
L’unité est impossible car elle est dépendante de l’homme qui lui-même est un aveugle qui marche à tâtons et qui croit diriger le monde.
La situation actuelle nous le démontre : la planète ne s’est jamais autant bien portée depuis que l’homme a arrêté de la consommer.
Enfin un phénomène qui empêche l’homme de gouverner et de se croire tout puissant ! Enfin un évènement qui le ramène à un peu plus d’humilité.
Comment des stratégies de puissances mondiales, armées jusqu’aux dents, peuvent-elle être mise en péril par le manque d’un petit bout de tissu, des masques en toiles ?

Toute l’ironie de cette situation est que le mal qui a dévasté l’humanité et qui selon beaucoup est la plus grande crise depuis la dernière guerre mondiale, est provoqué par la voie de la communication entre les hommes : cela ne nous rappelle-t-il pas la tour de Babel ?
Tous les hommes qui se croient tellement forts qu’ils veulent ériger une tour qui va monter jusqu’aux cieux ?

En fait, cette crise est celle de notre orgueil, de la consommation, de l’orgie, de la prostitution des valeurs morales, de la mort de la société, de l’éclatement des familles, de l’hypocrisie de l’église et de chefs religieux : bref un grand "ras le bol" du monde entier qui va à sa perdition.

Aucune disposition humaine n’aurait pu enrayer la consommation à outrance et la destruction de la planète, qu’une crise à ampleur mondiale de déstabilisation des système de production.

Espérons que ce péril vienne enfin réanimer l’homme de sa valeur spirituelle.
Allons nous enfin voir un réveil de "l’homme Dieu" au lieu d’assister au règne dégénéré d’un "dieu homme animal" ?

L’avenir nous le montrera.
En tous les cas, la libérateur du monde n’a pas réussi à libérer l’homme de son péché mais l’a ouvert à une autre Réalité qui n’est pas faite seulement de chair et d’os, celle là même qu’il a montré après sa Résurrection.

Puisse cette épreuve titanesque nous ouvrir les portes du Royaume, de la Conversion à Son Royaume et non à "notre" royaume" sur terre que nous Lui avons volé, lequel nous dépouillons en nous en croyant les maitres.
Puisse cette épreuve nous enrichir de Son Amour et non nous laisser dans l’illusion que nous allons réussir à vivre sur cette terre la vie Eternelle !
Puisse le Dieu de Miséricorde accueillir ses créatures qui véritablement se repentent et les porter avec Lui sur la croix de la conversion des cœurs.

En rentrant dans Jérusalem, dépouillé de la splendeur de Sa Divinité, le Christ nous a montré la voie. Aurons nous le courage de suivre le même chemin ou bien allons encore céder la lâcheté de notre autosuffisance ?

Le Bon larron qui s’est véritablement converti dans son cœur, qu’elles qu’aient été ses actions terrestres, est entré dans le Royaume : et nous nous allons rester devant les portes, comme les Vierges folles, parce-que nous sommes trop préoccupés par notre égoïsme ?

Que le Dieu de Miséricorde ait compassion de nous et nous accorde Son Pardon.
Qu’Il fasse grandir en nous son repentir qui nous illumine par la Gloire de Sa Résurrection !

Forum de l'article

  • La Résurrection
    16 avril 2020, par Marie-Edith

    Dès le début de ce confinement, m’est revenu à l’esprit la Parabole d’Evangile (Matthieu 25, 1-4) des Vierges sages et des Vierges folles… Vierges folles insouciantes et Vierges sages, prévoyantes, qui ont su anticiper, ont prévu de l’huile pour leur lampe et la garde "jalousement" pour maintenir leur lampe allumée pour accueillir l’Epoux. Merci de ta lumière !

Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2020 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés