Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

un petit clin d’oeil

Article publié le vendredi 25 mars 2016 par Jean-Baptiste

Les liens invisibles sont présents même si nous ne les voyons pas !
Les défunts aussi.

Nous célébrons le temps de la Pâques pour les chrétiens catholiques. Cet événement cataclysmique remet en question les principes mêmes de la connaissance : Le tombeau qui contient le corps de souffrance du Christ qui a enduré tous les tourments est vide !

Le sens même de cet événement nous invite à regarder le sens de notre existence d’une autre façon : la mort n’a pas le dernier mot. Malgré tous les aléas de la vie, la vie ne s’arrête pas dans le cercueil !

Le corps du Christ n’est plus accessible sous sa forme incarnée matériellement. Il réapparaît "toutes portes fermées" sous sa forme humaine "dématérialisée".

Cette preuve de la continuité de la vie malgré la mort nous remplit d’espoir et nous ne voyions plus le tombeau comme un "cul de sac".

L’enveloppe charnelle laisse place à la vie sous une autre forme dont nous ne pouvons envisager la mesure mais dont nous découvrons l’existence.
Combien l’humanité moderne est elle attachée à un mode de fonctionnement que les générations précédentes (pas si lointaines) n’auraient pu envisager une seule seconde !
Parler par internet, "se déplacer" à travers les ondes etc...
Cela fait partie de notre quotidien alors que l’idée même de ce principe aurait choqué (autant que la Résurrection des corps) les générations précédentes.

Nous découvrons au fur et à mesure des réalités dont nous n’avions même pas envisager la possibilité. le plus impressionnant est que ces réalités deviennent rapidement des habitudes.
Comment dans ce contexte ne pas croire en la Résurrection des corps ?

Cette perspective est encore plus moderne que les avancées scientifiques les plus audacieuses !

Un petit clin d’oeil de Ludmilla dans cet article parut ce jour sur le site "parlons d’orthodoxie" au moment du départ (ou de l’arrivée) de sa maman enterrée demain matin au cimetière de Saint-Jean-en-Royans.

Belle et Sainte fêtes de Pâques en perspective à tous nos amis catholiques d’occident ! Qu’elle belle accomplissement de cet événement de l’Annonce faîte à Marie fêtée en ce jour du 25 mars !

http://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/Les-Icones-Deviantes-article-de-Ludmilla-Garrigou-Titchenkova_a4663.html

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2017 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés