Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

fête de Saint Jean Damascène

Article publié le lundi 1er décembre 2014 par Jean-Baptiste
Mis à jour le mercredi 3 décembre 2014


Saint Jean Damascène

L’arrivée dans les prémisses de Noël est une opportunité pour nous de nous pencher sur le sens de notre vie.

"Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne dieu" selon l’adage des Pères de l’Eglise

Quelle belle perspective et quel beau projet !
Mais qu’est-ce-que cela veut il bien dire au quotidien : "devenir dieu" ?

Devenir dieu, c’est peut-être, "être à l’image du Dieu Trinitaire - être en totale communion avec les autres personnes..." ?

Force est de constater que cela nous est difficile, voir impossible...autant auprès de notre entourage, que de nos proches et encore plus de nos concitoyens.

Notre égoïsme instinctif nous empêche d’évoluer vers la "Métamorphose Trinitaire".

Nous sommes dans l’état animal qui consiste à "se reproduire" et à tout faire pour protéger et alimenter notre "reproduction".
Quelle place reste il pour Dieu ? Celle de protéger et veillez sur le fruit de cette "reproduction" ?...
L’Incarnation du verbe est-elle vouée à l’échec et Noël reste-t-elle la seule fête des mets délicats appelés à exalter notre palais ?...

Non ! Dans cette période d’exagération, d’excès et surabondance pondérale le cri de notre cœur (bien qu’enfouit derrière les kilos en trop) est tendu vers Dieu.

Le carême de Noël nous aide à dépasser le quotidien alimentaire et faire exploser le projet digestif de nos passions.

Nous nous révoltons et crions de joie car le Christ n’est pas venu servir le pouvoir de la chair, emmailloté dans sa graisse enfantine, mais annoncer la destruction des portes de l’enfer et la victoire de la vie sur la mort.

Le Christ bouleverse les perspectives économiques de notre monde :
"ne pas s’enrichir " , non par frustration morale ou complexe capitaliste, mais pour gouter aux délices de la Table Sacrée !

L’amour est un bien précieux qui n’a pas d’équivalence dans les vitrines des Galeries Lafayette !

Vivre en communion avec les autres nécessite avant tout de se transformer soi-même par la prière permanente qui vient remplir notre cœur et dégager un parfum délicieux : L’action de la prière seule appelle l’Esprit qui rayonne et réchauffe les froideurs de notre âme.

"Devenir dieu" s’est vivre et respirer au quotidien avec Lui.
Nous tendons à appliquer cette attention dans l’icône : elle seule permet la transformation de notre action humaine déchue en offrande propitiatoire au témoignage de la Présence du Dieu de Gloire.

"Hosanna aux plus Haut des Cieux !
Bénis soit Celui qui vient au Nom du Seigneur !
Hosanna aux plus haut des Cieux" !

Après l’assemblée générale du samedi 06 décembre à 17h, nous profiterons de cette belle entrée dans la Lumière des fêtes de Noël pour célébrer, avec père Nicolas, les Saints du début de l’hiver et bénir les icônes présentes de l’atelier
Nous nous retrouverons également autour d’un verre.

Forum de l'article

  • fête de Saint Jean Damascène
    3 décembre 2014, par Demantké Nicole

    Je serai très contente de pouvoir être parmi vous ce samedi et très contente que Père Nicolas monte à Fontenay aux roses et puisse bénir les icônes. C’est une très bonne surprise. C’est un très bon prémice pour ce temps d’Avent. A Bientôt, en union de prières avec Vous. Nicole Demantké

Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2018 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés