Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

In Memoriam Ludmilla Garrigou

Article publié le mercredi 7 mai 2014 par Jean-Baptiste
Mis à jour le dimanche 15 juin 2014

Nous publions ce texte du père Marc Antoine de Beauregard, recteur de la paroisse orthodoxe de Louveciennes et ami de longue date de Ludmilla.

in memoriam Ludmilla Garrigou

Par la volonté de Dieu, aujourd’hui 5 mai, Lundi des Myrophores, devan�ant comme celles-ci le lever du jour, apportant, non le parfum de la myrhe, mais en offrande celui de sa propre vie sainte, Ludmilla est entrée dans la mort vivifiée par le Ressuscité, la mort habitacle de la vie éternelle en Dieu. Elle est entrée dans son repos pour attendre avec tous les saints la glorieuse résurrection au dernier Jour... Gloire à ta sainte Résurrection, Seigneur Jésus, gloire à toi ! Gloire à toi pour ta servante, notre soeur bien-aimée Ludmilla, Seigneur Jésus, gloire à toi !

Ludmilla, épouse du prêtre Nicolas, héritière de l’Orthodoxie russe par la foi de son enfance, par le patrimoine iconographique qu’elle servit pendant toute sa vie, est une de ces grandes personnes spirituelles qui marquent à jamais l’Orthodoxie de notre temps, dans le monde et particuliérement en France. Impensable est l’histoire de l’Eglise orthodoxe dans notre pays au 20ème siècle sans Ludmilla, son beau visage, sa voix chaleureuse, son enseignement sûr – notamment au sein de l’Atelier Saint-Jean-Damascène -, sa joie et sa foi.

Ludmilla connut d’extrêmes souffrances corporelles et souffrit également dans son âme. Le Seigneur, Père, Fils et Esprit, transforma tout en lumière et en beauté.

Ludmilla est un des grands maîtres de l’iconographie contemporaine, par sa fidélité rigoureuse à la Tradition et par sa créativité au sein de la Tradition. Elle a donné aux saintes icônes une puissance spirituelle nouvelle, comme on fait les grands iconographes de tous les temps. Gouvernant sans faillir la technique des grands maîtres, et les saints canons iconographiques, elle était simultanément porteuse d’un véritable charisme iconographique, de cet Esprit où s’accomplit la Loi. Elle a donné un enseignement vivifiant, non seulement aux Orthodoxes devenus ses élèves et disciples, mais également à de nombreux chrétiens d’autres confessions. L’universalité de l’Icône, Ludmilla l’a affirmée et démontrée, cette universalité qui tient à celle des conciles oecuméniques, normatifs pour tous les chrétiens.

Nous rendons hommage également, en Père Nicolas et en presbytéra Ludmilla, à des amis de toujours, à des frères dans la vraie foi, à de saintes personnes, des gens humains, simples et bons, à qui le Seigneur accorde son éternelle mémoire !

Chers Pères et Frères, vous n’oublierez pas de prier pendant 40 jours pour la servante de Dieu Ludmilla !

Forum de l'article

  • In Memoriam Ludmilla Garrigou
    11 mai 2014, venant de 41.154.97.84.rev.sfr.net

    Oui Père, nous n’y manquerons pas.
    Comme nous lui exprimons notre gratitude, ainsi qu’au Seigneur celle de nous avoir donné un tel maître.
    Christ est ressuscité !
    Anne Françoise Baritou


    • In Memoriam Ludmilla Garrigou
      12 mai 2014, par Mich

      Oui, Père, je ne manquerai pas de garder Ludmilla dans mon coeur,et de prier à ma façon, car interpellée par une information sur leur Site, je me suis rendue à son chevet presqu’à l’ultime minute, venant d’assez loin. Ludmilla s’est envolée le lendemain, alors que je ne l’avais point revue depuis quinze ans. Les circonstances de la vie sur Terre de chacun de nous, étant si différentes, pendant longtemps j’étais presque détachée du Groupe, mais une "petite lumière" Ludmilla, est devenue "grande lumière vivant au Ciel", et je fus attirée attirée comme le papillon, trop vite envolé, emportant cependant avec moi, le nectar bienfaisant de son auréole.
      Je remercie bien fort, le chaleureux accueil de Marie-Noëlle et de ceux et celles qui veillaient à son chevet. Je n’ai malheureusement pas pu me déplacer pour la cérémonie.
      Très respectueusement à vous et à tous.
      Michèle

Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2017 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés