Rubriques

Ludmilla

Ludmilla
Rencontres avec Ludmilla

Diaporama

Damascene
Présentation de l'Atelier

L'Exposition

Expo

Un moment de la vie de l'atelier

Atelier

Recherche

Connexion

Administration du site

conférence dans le cadre de la semaine de l’Unité

Article publié le samedi 23 février 2013 par Jean-Baptiste
Mis à jour le samedi 21 juin 2014

Le samedi 12 janvier, une rencontre a été organisée au monastère des bénédictines de Limon (région parisienne) par Jeannine, élève de notre atelier.

Nous avons eu la joie d’exprimer le contenu de la richesse théologique de l’icône de la Trinité peinte par le saint moine André Roublev.

Comme nous l’évoquons régulièrement lors de nos cours : ce n’est pas la puissance matérielle (moyens techniques tels qu’ils sont) qui donne la force à l’icône, mais la puissance de la prière.
L’invocation, l’intercession, l’appel du cri du coeur sont les moteurs de la créativité iconographique.

Le peintre est un membre charismatique du corps du Christ. Sa vision est une expression prophétique du monde et de l’univers.

Les réalités qu’il exprime avec son pinceau le dépassent et c’est parce-qu’elles le dépassent qu’elles sont prophétiques.

L’icône ne se réduit pas à la copie des modèles anciens. Sa modernité ne dépend pas non plus de son approche plastique.
Le résultat moderne du rendu plastique de l’icône dépend de son appréhension prophétique.
Ainsi, l’icône de la Trinité est un modèle de modernité dans la Tradition.
Au-delà du génie esthétique qui l’habite, se dégage une puissante expression dogmatique du Mystère des Trois Personnes ; le principe même des Personnes Divines : l’Amour moteur de l’agir

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Un message, un commentaire ?
 


Plan du site | | Contact | RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP

@ 2006-2017 Atelier St Jean Damascène - Tout droits réservés